Le 7 janvier dernier, avec la collaboration d’Alternatiba Rouen, d’Enercoop normandie, des Vagabonds de l’energie, Cinergie a co-organisé un ciné-débat autour du documentaire “Retour à la normale”. Ce docufiction réalisé par Christina Firmino et produit par Kamea meah Films fait l’hypothèse d’un accident nucléaire en France en octobre 2021.

 

Ce documentaire retrace la gestion de crise et met en scène les victimes de cet accident nucléaire. Les personnages sont traversés par les sentiments divers et variés allant du déni au fatalisme en passant par le doute face à ce mal insidieux. Rappelant les accidents nucléaires de Tchernobil et Fukushima, ce documentaire faisant intervenir plusieurs experts relance le débat :

Le nucléaire français est-il sans danger ? Les ingénieurs français ont-ils vraiment tout prévu même ce qui ne l’était pas, puisque le parc nucléaire français a été construit pour 40 ans de fonctionnement ?

Les incidents dans les centrales nucléaires françaises se multiplient. La terre tremble en Ardèche entraînant l’arrêt de la centrale nucléaire de Cruas. Alors que le démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis arrêtée en 1985 s’éternise. Quand les déchets radioactifs sont toujours si encombrants. Ce documentaire nous interroge sur la part du nucléaire dans le mix énergétique français. Au moment où on parle de grand carénage, l’exécutif annonce, enfin, la fermeture de 14 réacteurs dont les 2 réacteurs de Fessenheim à l’horizon 2035 pour ramener la part du nucléaire à 50% de la production d’électricité, est-ce suffisant ?

Après une 1ère partie du débat animée par Alternatiba Rouen, Greenpeace Rouen, le Réseau Sortir du nucléaire et le Collectif STOP EPR ni à Penli ni ailleurs revenant sur le risque nucléaire, le débat s’est poursuivi par la présentation d’alternatives locales dans le secteur de l’énergie. En compagnie d’Enercoop Normandie, fournisseur d’électricité 100% renouvelable et des Vagabonds de l’énergie, association promouvant les alternatives en énergie au travers du voyage, Cinergie a eu l’occasion de présenter son objet social, son modèle économique social et solidaire et son fonctionnement coopératif.

Merci d’avoir été si nombreux à venir échanger avec nous. A bientôt.

Cinergiquement


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code