Du 3 au 11 juillet 2021, de Malaunay (76) à Villedieu-les-Poêles (50), Enercoop Normandie et Cinergie sont parties à la rencontre de 11 producteurs normands d’électricité 100% renouvelable.

Pour notre plus grand plaisir, les Vagabond.es de l’énergie par l’intermédaire de Clément nous ont concoctés une vidéo retraçant ce périple à vélo d’une semaine.

Le 3 juillet à Malaunay, commune labellisée Cit’ergie, accueilli.es par Guillaume Coutey, le maire, et accompagné.es par Alexandre Baudouin, chargé de mission Climat – Energie, nous avons parcouru la commune et visité les installations de production d’électricité photovoltaïque de l’église, du boulodrome et de l’école Miannay (Troisième plan au centre) ainsi que la centrale biomasse (Deuxième plan à droite : bâtiment en bois pourvu d’un mur végétal).

Le 4 juillet, nous avons commencé par un départ à l’ABBEI, entreprise d’insertion par le bâtiment soutenant Cinergie depuis la première heure et sur laquelle est installée la première centrale photovoltaïque installée via un financement citoyen par Cinergie. Après une rapide présentation de Cinergie et de l’ABBEI, nous avons pu échanger sur la production d’électricité 100% renouvelable, pour ensuite tester un jeu collaboratif sur le thème du changement climatique et expérimenter différents isolants thermiques.

La journée du 4 juillet s’est achevée à Fontaine l’Abbé (27) aux Ateliers In situ, où sont écoconstruits des décors scénographiques et proposés des stages de “lowtech”. Cette ancienne entreprise de construction d’aéronefs accueillent aussi divers artisans et des artistes en résidence. Fred nous a présenté l’ambition de ce projet : créer un tiers-lieu chargé en énergie citoyenne et fourni en électricité par une centrale hydraulique et Pierre nous a expliqué le jeu d’acteurs sur ce projet. Ci-dessous la porte d’amenée d’eau de l’ancienne turbine.

Le 5 juillet à midi, accompagnés par Mélanie sur les derniers kilomètres, nous avons fait halte casse-croute à la station d’épuration intercommunale à Pont-Audemer, sur laquelle il est prévu l’installation d’une centrale photovoltaïque sur la toiture. En parallèle, la ville de Pont-Audemer s’est engagée dans un inventaire des bâtiments publics, afin entre autres d’évaluer leur potentiel de production d’électricité.

Shooting photo devant le pont de Normandie pour les cyclistes de l’EnR Tour 2021

Eh ouais on a quand même pris le temps de faire un peu de tourisme 🙂

Tout simplement grandiose !!!

Après avoir défié la gravité sur le Pont de Normandie, nous l’avons quittée en arrivant au Tétris grâce à une arrivée en fanfare organisée par Alain.

Ce haut-lieu de la vie culturelle havraise dispose d’une toiture photovoltaïque et d’un affichage en direct de la production et de la consommation du lieu. Quoi de plus pédagogique !!!

Malgré des vents contraires et une bonne averse de celles qui trempent en 2,5 secondes, nous sommes parvenus à quitter l’estuaire de la Seine et en avons profité pour faire une pause gastronomique à Pont l’Evêque (Merci à la fromagerie d’Annabelle !!!) pour ensuite filer avec Amélie, une sociétaire d’Enercoop Normandie, vers Lisieux et Courtonne-la-Meurdrac, notre point d’arrivée.

Arrivés dans le charmant village de Courtonne-la-Meurdrac, nous avons retrouvé Clément, qui nous attendait caméra à la main pour nous filmer, et avons trouvé du réconfort autour d’une bière en terrasse de l’épicerie du village. Rejoints par Vincent de la SCOP Poullain Sepi à Lisieux et Philippe du bureau d’études REZO à Caen, nous avons parlé d’autoconsommation et en particulier du projet d’installation d’une centrale photovoltaïque sur la salle des fêtes. Nous avons ensuite visité le chantier de la centrale biomasse destinée à chauffer les bâtiments publics communaux à base de déchets de taille de haies locales. Quelle exemplarité pour une commune rurale de 650 habitants située à 7kms de Lisieux !!! C’est véritablement enthousiasmant !!! 

Aux portes de Caen à Colombelles, nous avons terminé cette étape sur le site de l’ancienne société normande de métallurgie, que chacun reconnaît à son arrivée à Caen grâce à la tour de réfrigération, qui caractérise toujours ce lieu. Ce site, fleuron de l’industrie caennaise pendant près d’un siècle, est, aujourd’hui, une friche industrielle transformée pour partie en parc photovoltaïque sur environ 16 hectares. 

La grande halle de l’atelier électrique, seul bâtiment conservé, est, aujourd’hui, occupée par un tiers-lieu, le WIP. Celui-ci a une vocation entrepreneuriale en proposant des espaces de co-working, des salles de formation, de séminaires et de conférences, mais aussi une vocation culturelle en accueillant en résidence des artistes et bien plus encore…

Engagées dans la transition écologique et profitant de la présence d’une trentaine de personnes, les animatrices du WIP nous ont concocté un atelier participatif riche en échanges sur l’émergence de projets citoyens de production d’électricité renouvelable.

Le 8 juillet au matin, l’accueil de l’association Bessin Energies Citoyennes, à Bayeux, a été des plus chaleureux. Nous y avons découvert le fonctionnement d’un groupement d’achat de panneaux photovoltaïques destinés à être installés sur les toitures de particuliers. Alain, électricien à la retraite, chapeaute la commande et conseille sur le plan technique les particuliers s’engageant dans la démarche d’une commande groupée, laquelle permet des économies d’échelle. L’approche technique d’Alain a été des plus enrichissante, quelle générosité !!!

L’après-midi du 8 juillet, nous sommes arrivés chez Michel, sociétaire d’Enercoop Normandie de la première heure, à l’origine de la SCIC des 7 vents et gérant de la SCIC IDEE, société spécialisée dans les audits thermiques et énergétiques. Après des échanges riches sur la collaboration des acteurs normands agissant dans la production d’électricité renouvelable telles que la SCIC des 7 vents et CINERGIE, Michel nous a montré son installation photovoltaïque conçue avec des panneaux PHOTOWATT en fonctionnement depuis plus de 30 ans avec un rendement de plus de 80% encore. Une belle preuve de longévité pour la filière solaire photovoltaïque !!!

Le lendemain, un café et de bonnes viennoiseries dans le ventre, nous sommes partis en direction du Grand moulin de Gavray pour rencontrer Robin à l’origine de la SAS Turbines F créée pour, à court terme, porter la rénovation de la centrale hydroélectrique en place représentant 14 kWc et, à moyen terme, installer des turbines à axe horizontal pour atteindre une puissance maximale de 314 kWc.

 

La visite de l’installation fut très enrichissante sur le plan technique. Nous avons, ensuite, déambulé sur le barrage du moulin jusqu’à la passe à poissons existante pour aborder les questions de continuité écologique et la reconnaissance du droit d’eau permanent de l’ouvrage, vaste sujet pour un moulin pourtant équipé d’un système de franchissement pour les poissons…

Après avoir rendu visite à dix producteurs normands d’électricité 100% renouvelable, nous sommes arrivés au festival des pluies de juillet à Villedieu-les-Poêles, où la culture rime avec transition écologique. Au menu cookies cuits par Hélianthe, le four solaire des Vagabonds de l’énergie, stand Enercoop / Cinergie, conférences et concerts. Quelle ambiance !!!

Restés jusqu’à dimanche, le festival s’est ensuite achevé par une conférence sur les projets citoyens animée par Camille du festival des pluies de juillet avec François d’Enercoop Normandie et Thomas de Cinergie pour présenter les caractéristiques d’un projet citoyen et Robin de Turbines F pour illustrer le propos avec le projet citoyen de la centrale hydroélectrique du Grand moulin à Gavray.

Merci à tous pour l’accueil chaleureux à chaque étape.

Merci à Clément pour la vidéo immortalisant l’EnR Tour 2021.

Merci à François et Guillaume pour m’avoir accompagné dans cette aventure.

A bientôt peut-être en 2022, qui sait…